Dix principes du Tai Chi de style Yang

tai chi

1. Redressement de la tête


Pour ce faire, tenez le cou et la tête bien droite en vous étirant bien vers le ciel , naturellement, avec conscience tout en se concentrant sur le dessus. Essayez de vous détendre au maximum si non l’énergie vitale nécessaire et le sang ne circuleront pas correctement. A voir dans les magazines santé.

2. Le dos et la poitrine


Pour positionner correctement le dos et la poitrine, vous devez sentir que l’air «arrive» correctement dans vos poumons. La poitrine doit être légèrement vers l’intérieur, de sorte que vous puissiez vous enfoncer dans le bas-ventre en respirant. Évitez la protrusion thoracique car cela vous mettra mal à l’aise et la respiration sera lourde. L’énergie vitale qui provient de votre bas-ventre peut lancer une force massive.

 

3. Relaxation de la taille


La partie la plus dominante du corps est la partie de la taille. A l’instant où vous pourrez détendre votre taille, votre position sera forte, formant une base solide et ferme. Tous les mouvements qui sont faits dépendent de la réaction de la taille de la personne.

 

4. Positions: vides et solides


Principalement, il est très important de distinguer la différence entre vide et solide. Tout dépend du déplacement de l’énergie sur les deux pieds. Au moment où vous mettez le poids de votre corps sur votre jambe gauche, elle deviendra solide et la jambe droite deviendra vide. D’un autre côté, si vous déplacez votre poids sur la jambe droite, c’est elle qui deviendra solide et la jambe gauche sera la jambe vide. Reconnaître ces tactiques permettra à la personne de bouger et de tourner le corps sans stress ni effort supplémentaire. Sinon, la maladresse dans les mouvements lents surgiront, ce qui vous imposera à rester ferme.

 

5. Les coudes et les épaules s’enfoncent


Gardez toujours vos épaules dans une position naturelle et détendue, car au moment où vous les soulevez, l’énergie (Qi) ira avec, laissant ainsi le corps entier dans un état sans force. Maintenez vos coudes baissés afin de garder vos épaules détendues et de faire bouger votre corps avec aisance.

 

6. Utilisez l’esprit et non la force


Lors de la pratique du Tai Chi Chuan, il est prévu que le corps soit détendu. Et il est également attendu que l’esprit est celui qui aborde tous les aspects de l’être humain. Il faut écarter toute présence de maladresse ou de raideur dans les articulations et les veines qui entraveraient le mouvement du corps.

7. Coordination


Il n’y a qu’une seule théorie qui soutient les éléments du Tai Chi. Il commencera aux racines qui sont les pieds, en lançant la force aux jambes, en contrôlant la taille et en élevant à travers les bras qui sont exprimés par les mains et les doigts. Par conséquent, les pieds, les jambes et la taille doivent bien communiquer pour passer l’énergie d’une manière harmonieuse. Ce ci est un conseil santé important.

 

8. Harmonie interne et externe


Le Tai Chi Chuan laisse l’esprit être le commandant du corps entier. Que ce soit celui qui dirige les ordres et laisse le corps suivre. Si l’esprit est dans un état tranquille, le corps l’observe en produisant des mouvements gracieux et doux.

 

9. Continuité


Pratiquer le Tai Chi Chuan nécessite une continuité de concentration. Cela ne doit jamais être perdu. L’esprit doit toujours affirmer l’attention et les mouvements depuis le début jusqu’à la fin.

 

10. Tranquillité

Le Tai Chi Chuan est toujours basé sur le calme. Dans chaque représentation, il doit y avoir une tranquillité stricte pour que l’esprit interagisse efficacement avec tout le système du corps. La tranquillité peut rendre les mouvements plus lents et précis et rendre le corps plus lisse sans raideur et douleur.



2 commentaires sur “Dix principes du Tai Chi de style Yang”

  1. Ping : Le Tai Chi contre le stress un sport complet

  2. Ping : La dépendance à la caféine . Un problème à résoudre le plus tôt possible.

Laisser un commentaire