Les différents types d’ambulance et leurs équipements

ambulance

Les véhicules de transport sanitaire, comme l’ambulance 91, sont considérés comme d’intérêt général en France. Dotés de lumineux et d’avertisseurs sonores, ces voitures sont facilement reconnaissables. Elles bénéficient également d’une facilité de passage sur les routes afin d’assurer un transfert rapide. Pour dire que transporter un patient dans un véhicule médical peut être très avantageux sur plusieurs points. D’autant qu’il existe plusieurs transports sanitaires disponibles, comme les VSL, les taxis, les hélicoptères, et les ambulances.

Dans cet article, nous allons nous focaliser sur l’ambulance, notamment les différents types et les équipements. Effectivement, on trouve principalement trois types d’ambulance dont les équipements peuvent varier selon la catégorie. Dans tous les cas, il s’agit d’un moyen efficace et rapide pour transférer un malade vers un établissement de soin.

L’ambulance de type A

Lorsque vous faites appel à une ambulance 91, vous devez savoir qu’il est possible d’avoir affaire à un véhicule de type A. Egalement appelé ambulance légère, il s’agit d’un transport destiné aux patients dont l’état est stable. C’est-à-dire, les patients qui ne nécessitent pas de soins particuliers. Dans la majorité des cas, une ambulance légère sert à transférer un malade d’un établissement à un autre. Et le patient peut être en position allongée ou semi assis durant le trajet.

Une ambulance de type A est souvent un véhicule issu d’une entreprise privée spécialisée. Aussi, elle peut être sollicitée par le patient directement ou par l’hôpital qui prend en charge du malade. Dans ce dernier cas, c’est alors au médecin traitant de recommander quel type de transport est adapté à l’état de santé du client. A noter qu’une ambulance légère peut remplacer un VSL et inversement.

Les équipements

Pour assurer le transport de ses patients, l’ambulance légère doit être équipée de certains accessoires obligatoires. Outre le brancard principal et la chaise portoir, le véhicule doit également disposer :

  • d’équipements pour les fractures,
  • d’un lot de colliers cervicaux pour immobiliser le rachis cervical,
  • d’oxygène portable,
  • d’insufflateurs manuels avec masques pour tous les âges,
  • d’un dispositif portable et manuel pour aspirer les mucosités,
  • d’un support soluté,
  • de 2 matériels de couchage avec une couverture bactériostatique,
  • d’un matériel de traitement de plaies.

En outre, il y a aussi les équipements d’hygiènes qui sont indispensables pour une ambulance dans le département 91. Ainsi, on peut citer le sac vomitoire, le bassin, l’urinal, les gants stériles et à usage unique, les sacs poubelle. Enfin, un véhicule bien équipé devra posséder un matériel d’accouchement d’urgence et de protection contre l’infection. De même pour les masques de protection respiratoire de type FFP2 à usage unique, le matériel de nettoyage et de désinfection immédiate.

L’ambulance de type B

Dans la grande famille de l’ambulance professionnelle dans le 91, il y a également l’ambulance type B. Elle est également appelée ASSU ou ambulance de secours et de soins d’urgence. C’est un véhicule sanitaire uniquement réservé au transport allongé des patients. Avec une équipe d’ambulanciers diplômés, elle permet de réaliser des soins d’urgences et de premiers secours. D’ailleurs, le véhicule est en permanence équipé dans ce but.

Une ambulance type B dispose d’une cellule assez vaste pour recevoir deux places assises, les équipements nécessaires, et un adulte debout. Cette cellule permet également à l’équipe de circuler librement autour du brancard pour effectuer les premiers soins.

Par ailleurs, le véhicule d’une ASSU bénéficie d’un revêtement extérieur parfaitement isolé et résistant pour supporter les procédés de désinfection. En même temps, la cellule dispose d’un système de maintien de température pour garder celle-ci entre 15 et 30° C. Ce, quelle que soit la température de l’extérieur. Enfin, elle est dotée de plusieurs placards et tiroirs fermés et solides face aux vibrations de la route. De même pour un pré-équipement électrique qui permet aux différents appareils de fonctionner correctement et à chaque besoin. Comme dans le cas d’une réanimation ou d’une radiocommunication par exemple.

Les équipements

Pour son bon fonctionnement, une ambulance type B doit être équipée de plusieurs accessoires spécifiques, en plus des équipements de base et d’hygiène. Entre autres :

  • 2000 litres d’oxygène portable,
  • un oxymètre et un stéthoscope,
  • un appareil pour mesure le taux de sucre dans le sang,
  • un matériel pour le traitement des brûlures thermiques et chimiques,
  • un récipient de réimplantation pour maintenir la température interne à 4° C pendant au moins 2 heures.

L’ambulance type C

Ce type d’ambulance de soins intensifs est particulièrement aménagé pour le transport, les soins et la surveillance des patients. D’une manière générale, elle transporte les patients de la voie publique vers un établissement de soins équipé. Et est spécialement réservée au transfert des personnes dont l’état de santé est critique. Les ambulances de type C regroupent les véhicules du service public comme les pompiers ou le SMUR. Dans ces cas précis, on les appelle Unités Mobiles Hospitalières ou véhicules de Secours et d’Assistance aux Victimes. Enfin, il faut aussi noter qu’une ambulance de soins intensifs est réglementée par le Ministère de l’intérieur.

Les équipements

Une ambulance de type C est obligatoirement équipée de tout le matériel médical nécessaire à la réanimation et aux soins intensifs. Outre les équipements de base et d’hygiène, on y trouve :

  • 3000 litres d’oxygène portable
  • un matériel pour perfusions et injections,
  • un dispositif pour perfusion sous pression,
  • un moniteur cardiaque combinable sur un dispositif,
  • un dispositif de réanimation respiratoire ou PARS,
  • un appareillage de nébulisation et de drainage thoracique,
  • un élément pour perfusion volumétrique,
  • des cathéters veineux centraux,
  • un respirateur de transport,
  • un container à aiguilles usagées,
  • une sonde gastrique avec accessoires,
  • un matériel de protection contre l’infection.

Il faut aussi noter que tous les types d’ambulance dans le 91 doivent disposer de certains équipements communs. Comme la coupe-ceinture de sécurité, le triangle de présignalisation, l’extincteur, l’émetteur-récepteur mobile et portable, l’accès au réseau téléphonique public, et la communication interne entre le chauffeur et la cellule sanitaire.

Le transport des nourrissons

Le transport des nourrissons est une option pour toutes les catégories d’ambulance. Quoi qu’il en soit, ce type de transfert exige une intervention professionnelle et la présence de matériels obligatoires :

  • la nacelle et le filet de protection,
  • le couffin et le siège auto homologué avec un mode de fixation de sécurité conforme à la norme,
  • un thermomètre normal et hypothermique,
  • un bonnet en jersey pour nouveau-né,
  • un aspirateur électrique autonome,
  • une sonde pédiatrique de différents calibres,
  • des lunettes à oxygène pour nouveau-né et nourrisson,
  • un insufflateur manuel,
  • des attelles pédiatriques pour membres inférieurs et supérieurs,
  • un matelas à dépression pédiatrique.

 



Laisser un commentaire